Sabine, innove au SenseCampus à Dakar !

Nous avons rencontré/travaillé plusieurs fois avec la communauté Makesense à Paris et à Dakar: dans des MOOC, devenir entrepreneur du changement, au Sensecube – Paris de Paris, lors de Holds up ou du Festival Zero Waste – Paris … Des équipes, jeunes, dynamiques, inspirées, talentueuses et partageuses… tout ce qu’on aime ! Alors quand Sabine nous a proposé de travailler avec des étudiants de leur nouveau programme Sensecampus – IAM – DAKAR, nous n’avons pas hésité.

Aujourd’hui nous vous proposons donc de faire la connaissance de Sabine Chevé, responsable pédagogique du SenseCampus à Dakar (la deuxième en partant de la gauche sur la photo ci-dessous)!

20160714_175108

Sabine, peux tu nous dire ce qui t’as poussé à faire ce que tu fais aujourd’hui,…quel a été le déclic ?

Quand on s’intéresse au développement durable et à l’engagement citoyen on rencontre très vite de belles personnes qui oeuvrent dans ce domaine!

D’associations en festival j’ai fini par rencontrer MakeSense, une communauté qui aide et fait la promotion de l’entreprenariat social via des évènements conviviaux (ateliers, projections, conférences), et j’ai voulu m’y investir.

Aujourd’hui on est une équipe de 5 personnes à développer un projet pilote au Sénégal « le SenseCampus ». Notre mission est de susciter l’esprit d’entreprise auprès de 900 étudiants et de leur donner les outils incontournables de l’entrepreneur grâce auxquels ils pourront contribuer à une société plus juste.

Le regard des autres sur toi a-t-il changé ?
C’est une activité ambitieuse et inspirante, mon entourage découvre petit à petit l’entreprenariat social et se laisse convaincre de cette manière positive de créer de la valeur. Il faut leur en parler avec beaucoup d’exemples et l’un de leur favori c’est ApiNapi!

Qu’est-ce qui te fait avancer dans la vie ?
Les gens qu’ils soient de mon entourage de toujours où de parfait inconnus, échanger avec les autres m’apprend beaucoup.

Aujourd’hui, quelle est ta vision, ton rêve ?
Un monde plus responsable et positif. Ce serait déjà chouette si ça commençait par la création d’entreprises sociales par nos étudiants du SenseCampus.

Quels sont vos besoins pour y arriver ?
Plus d’engagement et d’optimisme de tous les acteurs de la société

Quel message aimerais-tu faire passer autour de toi ?
« Le bonheur, c’est lorsque vos actes sont en accord avec vos paroles » c’est Gandhi qui le dit.

sabine-cheve-sensecampus-dakar
La semaine dernière nous avons organisé une formation pour les professionnels du secteur agricole désireux de réaliser des projets à fort impact positif, il y a eu beaucoup d’échanges de pratiques et de galèrent et tous sont repartis avec des outils et la confiance nécessaire pour développer leurs idées. Jettez un oeil : SummerSchool « Entreprendre pour la sécurité alimentaire » !

Merci Sabine !

Suivez tous les évènements au Sensecampus sur Facebook !

sensecampus-dakar.png

Publicités

Un projet c’est aussi rassembler et réunir

J’ai des idées (beaucoup d’idées…), de l’énergie et le petit grain de folie qu’il faut pour se lancer, mais une idée sans personne pour la réaliser ça reste… une idée !

Il y a des idées qu’on peut réaliser seul et d’autres pour lesquelles il faut être plusieurs… et être bien entouré.

ApiAfrique a commencé à germer en 2011. Jeanne-Aurélie et moi  venions de lancer notre première entreprise sociale ApiNapi et étions encore sous l’eau mais l’idée à continué à faire son chemin et nous avons demandé à Marianne (Association Association Graine pour De-main), créatrice et couturière de travailler sur des prototypes. Nous avons commencé des tests, nous avons fait des collectes pour des pouponnières…. en mars 2015 nous avons suivi le MOOC HEC Devenir Entrepreneur du changement et travaillé d’arrache pied pendant 8 semaines sur cette fameuse idée. Depuis nous n’avons plus jamais arrêté ! Nous nous sommes rapprochés de Makesense avec qui nous avons organisé plusieurs « hold-up », et avons déjà des étudiantes de la Senseschool à Dakar qui planchent sur le marketing.

Un an plus tard le projet a énormément avancé: nous avons trouvé nos premiers partenaires et sommes prêts à attaquer la phase pilote au Sénégal.

Et pour aller vraiment loin nous avons décidé de nous faire accompagner et nous sommes heureux de vous annoncer que nous avons été sélectionnés pour l’incubateur de Start up HEC et pour le programme Programme Antropia Scale up de l’ESSEC !

Par ailleurs la collecte sur le site HelloAsso bat son plein pour financer une partie de la phase pilote. C’est maintenant que nous avons besoin de vous : https://www.helloasso.com/associations/graine-pour-de-main/collectes/amorcage-du-projet-apiafrique

ApiAfrique c’est avant tout une aventure collective !

Merci à tous !

Marina

DSC02501